Distinction entre l’amalgame et la résine composite en facturation

Distinction entre l’amalgame et la résine composite en facturation

Distinction entre l’amalgame et la résine composite  en facturation

Une autre distinction aussi est à prendre  en considération concernant le choix de matériau de restauration, surtout entre l’amalgame et la résine composite. Il est préférable de s’informer préalablement du coût que représente pour vous ce choix.

En effet, pour ceux qui bénéficient de la couverture de la RAMQ pour le remboursement des obturations dentaires, celle-ci ne couvre pas les restaurations de résine composite sur toute les dents et impossible de réclamer le montant équivalent.

Donc, une personne qui décide de prendre ce matériau à la place de l’amalgame pour une dent non éligible, devra débourser la totalité du coût de la restauration. De plus, bon nombre d’assureurs couvrent jusqu’à un pourcentage donné les restaurations en amalgame seulement sur certaines dents.

Ce qui implique que ce n’est pas seulement que la différence du coût excédentaire entre les matériaux, mais aussi le montant de base sur lequel le calcul du pourcentage s’effectue.